Description du métier

Le maître-chien forme et éduque des chiens dans le but d’en faire des compagnons utiles.

Une fois dressés, ces chiens aideront dans leur travail la police, l’armée, la gendarmerie, la sécurité civile ou les sociétés de gardiennage. Mais ils pourront aussi protéger et guider les personnes non voyantes ou handicapées.

Le maître-chien fait travailler le chien alors qu’il est encore jeune. Il lui apprend avant tout l’obéissance et la patience, puis l’initie à l’attaque et au port d’objets.

Selon sa spécialité, il lui apprend à marquer un arrêt devant chaque obstacle (chiens guides d’aveugles), à retrouver une personne après avoir flairé un objet lui appartenant (chiens d’avalanche…), à rechercher des drogues (chiens de recherche de stupéfiants)…

Inlassablement, le maître-chien lui fait faire des exercices de pistage et l’habitue à travailler dans différents types de situations : feu, eau, neige…

Outre le dressage, le maître-chien apporte à l’animal tous les soins nécessaires à sa bonne santé (nourriture, propreté…).

Au service de la police nationale, de la police aux frontières (Paf), de l’armée (sécurité des bases aériennes, brigade territoriale ou gendarmerie mobile) et de la sécurité civile, les missions de jour comme de nuit impliquent des horaires très irréguliers.

Pour exercer ce métier qui présente des risques, aimer les animaux ne suffit pas ! Il faut faire preuve d’une grande souplesse de caractère, d’une excellente adaptabilité et d’une bonne résistance nerveuse et physique.

Pour travailler dans une société de gardiennage, le maître-chien doit maîtriser en outre les techniques modernes de sécurité : télésurveillance, détection électronique…

Formations
La gendarmerie, l’armée de terre, l’armée de l’air, la Marine nationale et la police forment des maîtres-chiens destinés à leurs propres besoins, qui effectuent un stage cynophile après recrutement. Les postes proposés chaque année sont très peu nombreux.

Les formations sont de 3 vniveaux :

Après la 3e
– Titre d’agent cynophile de sécurité (lycée agricole de Combrailles…),
– Titre d’agent de sécurité conducteur de chien (centre canin de Cast…),
– Titre d’agent conducteur de chien en sécurité privée (Formaplus 3B…),

La formation, qui comprend des stages dans des sociétés de surveillance, est accessible avec un niveau de classe de troisième ou avec un CAP d’agent de sécurité .
Renseignements auprès de la CNCFS (Coordination nationale des centres de formation en sécurité).
Niveau bac
Brevet national de maître-chien d’avalanches
Brevet national de maître-chien de recherche et de sauvetage, spécialités : personnes égarées ; en décombres

Niveau bac + 3
– Diplôme d’éducateur de chiens guides d’aveugles (délivré par la Fédération française des associations de chiens guides d’aveugles). La formation (3 ans) est ouverte aux 18-30 ans titulaires du bac.

Débouchés
Un maître-chien de l’armée ou de la police peut suivre des stages de spécialisation avalanche et/ou pistage auprès de l’ Anena.

Dans la police en particulier, un conducteur cynophile peut, après 2 ans d’expérience, devenir dresseur, puis moniteur régional.

Dans la sécurité privée, un maître-chien peut devenir chef d’équipe ou formateur. Il peut aussi se spécialiser dans le dressage de chiens ou d’animaux pour le cinéma et la publicité, ou bien se lancer dans l’élevage de chiens.

Adresses utiles
Les métiers de la police nationale (Ministère de l’Intérieur)
www.interieur.gouv.fr

Devenir maître-chien dans la gendarmerie
www.devenir-gendarme.fr

Les métiers de l’armée de terre
www.recrutement.terre.defense.gouv.fr

Fédération nationale des associations de chiens guides d’aveugles
www.chiensguides.fr

Syndicat national des professions du chien et du chat
www.snpcc.com